header forum
Forum Metal de la Communauté Metalship
Partie forum metal de la communauté Metalship, avec concerts, news, critiques libres et découvertes de groupes, ainsi que forums officiels de groupes et assoces.

Accueil ForumMetalshipConnexion
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
 -Crèvecœur de Sale Freux (Album, 2015)- 
Auteur Message
Vanjathyra
Délinquant (Sans-tribus)

Inscrit le : 25 oct. 15
Messages : 13
Localisation : ,

Signaler ce message Répondre en citant
MessageSujet: -Crèvecœur de Sale Freux (Album, 2015)-   Heure du post :dim. 25 oct. 15 - 05:19



Sale Freux - Crèvecœur (Album, 2015)

Tracklist:

1: La pluie du matin réjouit le pèlerin 02:20
2: Sois ton propre oiseau 07:08
3: Irancy 06:56
4: Les jours sans 07:36
5: Drache 09:37
6: Octobre 08:10
7: Crèvecœur 07:07
8: Vesper, ce dernier soir où je me noircirai comme un corbeau 16:10
9: La pluie du soir séduit le cafard 02:17

________________________

Même si je pense que la plupart d'entre vous connaissent déjà ce groupe, je vais tout de même le présenter, parce que c'est ma première chronique qui en parle.

Le "groupe" français est à la base un projet solo de Dunkel créé en 2004, qui portera jusqu'en 2006 le nom de "Saatkrähe", avant de devenir "Sale Freux".
Ce dernier est composé de:
- Dunkel (Drakonhail, Humus, Trou Noir, Breizh Occult, Voqkrre)
- Charlène (Totale Angoisse) rejoint ensuite Dunkel à partir de "L'Exil" (Album, 2012) pour assurer la partie batterie.

Cette fois ci, toutes les paroles de chacun des neuf morceaux de l'album sont dans le livret du CD.
Pour ce dernier, les paroles traitent du vin (Pour ne pas changer) et, nouveauté, de la rupture (amoureuse bien entendu), de la solitude et de la souffrance exacerbées par cette dernière.

Discographie:

(Discographie comprenant uniquement les réalisations sorties à partir du moment où le groupe a changé de nom pour s'appeler "Sale Freux".)

-Subterraneus (Album, 2010)
-Mortuailes (Demo, 2010)
-La mélancolie des pennes (Album, 2011)
-L'Exil (Album, 2012)
-Les Fables Immorales et Fuites Improbables de Crapefreux en Morterat (Split avec Zépülkr, 2013)
-Crèvecœur (Album, 2015)

____________________

Commençons.

____________________

Dans son dernier album (sorti en mars 2015), Dunkel nous fait plonger, sombrer avec lui dans le mauvais rouge à l'odeur rance,la dépression, la déception amoureuse; la vraie, celle qui te pousse à l'autodestruction. Il nous emmène au cœur de la campagne, dans ces glauques et morts "comptoirs purs malts", qui ne sont bons à fréquenter que seul et tard le soir.

Tout l'album est empreint de la "rancœur fatiguée" du sale freux, envers cette femme, envers toutes les femme par la même occasion, généralisation permettant de donner l'illusion que c'est normal afin de tromper sa douleur. On a tout de même l'impression qu'au fond il la supplie de lui revenir à certains moments ("Aime moi ! Je t'aimerai de tout me cœur en retour. Aime moi ! Je t'aimerai de tout mon cœur à mon retour.").
De rêves violés en errances fantomatiques à travers la campagne, soirées alcoolisées à se morfondre, à ressentir ce qu'est vraiment le néant.
Crèvecœur est sale. Crèvecœur fait mal. Crèvecœur te donne la nausée, Crèvecœur te remue le bide, le cerveau. Transperce ton âme. Tu te laisses aller complètement, tu entres dans une transe psychotique.
Aussi percutant qu'une balle en plein crâne.
Et puis, il y a la voix toujours aussi spéciale de Dunkel, perdant presque toutes sonorités humaines dans ce dernier coup de maître, les instruments aussi sont plus travaillés, l'enregistrement est plus soigné; ce qui n'enlève absolument rien à ce côté crade et nauséabond que Sale Freux sait si bien nous offrir...
Sans parler des textes, tranchants comme une lame de rasoir qu'on s'enfoncerait dans les chairs.
Et pour ce qui est de l'ambiance, des sentiments transmis; rien à redire, durant toute l'écoute, la déprime nous enlace, la rancune aussi, l’obscurité, ainsi que l'angoisse. Sans parler de la simplicité, Dunkel nous offre ici des textes dépouillés de tout artifice, sûrement afin d'exorciser son mal-être, de façon personnelle.

Pour finir: Crèvecœur, est encore une production de qualité, à tout points de vue, et je trouve cet album vraiment excellent et poignant, même si, j'ai eu du mal au début, tellement il est différent de ce à quoi nous a habitué le groupe. Mais en le réécoutant plusieurs fois, et en lisant les textes, il se laisse apprivoiser et nous touche de façon plus profonde. Et je ne comprends toujours pas, pourquoi, ces gens qui aimaient sois disant Sale Freux, ont considéré cet album comme une mort pour le projet. (Sisi, je l'ai lu plusieurs fois!)

Encore une fois, je vous recommande d'écouter cet album plongé dans l'obscurité, un casque sur les oreilles, et SEUL. Car je conçois mal qu'on puisse l'écouter en compagnie d'une autre personne.

____________________

Merci d'avoir lu cette chronique/critique, qui est seulement ma seconde, en attendant vos conseils pour m'améliorer, et vos impressions. Mais surtout, vous donner envie de découvrir l'album, voire, le groupe si vous ne connaissez pas déjà.

Vous pouvez vous procurer l'album ici : http://chantecrave.wix.com/francedoilproduction#!-propos4/cvch


Sur ce bonne soirée à vous !


____________
niveau 5Sick Fetus
Charlatan (Artistes)


Femme Inscrit le : 29 déc. 09
Messages : 2580
Localisation : Tours, FR

Signaler ce message Répondre en citant
MessageSujet: Re : -Crèvecœur de Sale Freux (Album, 2015)-   Heure du post :dim. 25 oct. 15 - 23:47

Ben j'suis en train d'écouter l'album hein! Je suis pas hyper fan de la voix mais musicalement c'est chouette, question de goûts je suppose. Y a un petit truc qui me rappelle Aaskereia.

Cette chronique est déjà plus étoffée que la première, c'est bien! Si je peux me permettre un ou deux petits conseils... Tu parles beaucoup de ton ressenti au niveau émotionnel. Essaye d'intégrer des passages où tu parles d'influences d'autres groupes pour le côté musical, avec des termes moins 'sentimentaux', peut-être plus 'terre à terre', plus objectifs. Tu peux parler du son qui te rappelle tel album, des riffs de tel morceau qui te rappellent tel groupe, etc. Des particularités du jeu d'un instrument aux éléments proéminents dans un morceau. Autant une chronique n'est que l'avis de la personne qui la rédige, autant il vaut mieux éviter d'être trop personnel si on veut se faire comprendre.

Un truc qui marche bien à mon avis, c'est d'écouter le disque en boucle, et de prendre des notes pendant chaque morceau, en essayant d'avoir plus d'un truc à pointer à chaque fois. Puis après tu mets en forme. Tu fais une introduction où tu présentes éventuellement le groupe vite fait, voir ses précédents opus. Puis évidemment, l'album dont tu vas parler, en donnant quelques anecdotes si t'en as. Tu décortiques l'album (morceau par morceau, ou pas), en y mêlant à la fois ton ressenti et des éléments qui ne sont pas propres qu'à toi, comme des influences assez présentes de la musique d'un autre groupe... Bref, tu fais en sorte que le mec ou la nana qui te lit puisse comprendre de quoi il va s'agit musicalement, en plus du côté 'ressenti' que tu décris très bien. Puis tu fais une petite conclusion.

C'est juste un conseil de mon point de vue hein, je n'ai de loin pas la science infuse et je n'ai écrit que quelques chroniques. Mais voilà, c'est mon avis! :)
En tout cas c'est déjà un très chouette début ce que t'écris! Mine de rien t'as quand même réussi à m'en faire écouter, alors que j'ai quasiment lâché le black depuis quelques années déjà! ;)

____________
Vanjathyra
Délinquant (Sans-tribus)

Inscrit le : 25 oct. 15
Messages : 13
Localisation : ,

Signaler ce message Répondre en citant
MessageSujet: Re : -Crèvecœur de Sale Freux (Album, 2015)-   Heure du post :lun. 26 oct. 15 - 02:58

Merci pour tes conseils ! J'ai publié ces chroniques sur mon facebook et sur sens critique aussi, et comme toi, on m'a dit que je parlais pas assez de la musique en elle même, par contre t'es le premier à me donner la piste des "influences musicales", en tout cas, c'est cool que t'ais lu, et que t'ais écouté !
Sinon, qu'as-tu pensé de cet album ?

____________
niveau 5Sick Fetus
Charlatan (Artistes)


Femme Inscrit le : 29 déc. 09
Messages : 2580
Localisation : Tours, FR

Signaler ce message Répondre en citant
MessageSujet: Re : -Crèvecœur de Sale Freux (Album, 2015)-   Heure du post :lun. 2 nov. 15 - 02:48

Ben la voix m'a quand même vachement refroidie. Autant les riffs sont intéressants, autant ce genre de voix trop 'croassée' a tendance à me rebuter un peu. Mais voilà, question de goûts!
Sinon c'est bien, mais c'est pas mon black de prédilection, dirons-nous! ;)

Au plaisir de lire tes futures chros!

____________
 Réponse rapide
  Page 1 sur 1
Forum Metal - Communauté Metalship :: Forum principal : tous genres confondus :: Critiques (albums, groupes ...)
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet