header forum
Forum Metal de la Communauté Metalship
Partie forum metal de la communauté Metalship, avec concerts, news, critiques libres et découvertes de groupes, ainsi que forums officiels de groupes et assoces.

Accueil ForumMetalshipConnexion
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
 -Règne des Morts de Borgne (Album, 2015)- 
Auteur Message
Vanjathyra
Délinquant (Sans-tribus)

Inscrit le : 25 oct. 15
Messages : 13
Localisation : ,

Signaler ce message Répondre en citant
MessageSujet: -Règne des Morts de Borgne (Album, 2015)-   Heure du post :jeu. 5 nov. 15 - 02:46

Borgne est un groupe helvète formé en 1998, c'est à l'origine le projet solo de Bornyhake ( Enoid, Haine, Pure, Ravnkald, et beaucoup d'autres formations).
« Règne Des Morts » est le dernier opus venant clôturer cette sombre trilogie qui avait débuté avec « Entraves de l'âme » en 2010, puis « Royaume des Ombres » en 2012. Toutes les productions du groupe ayant pour concept d'être reliées entre elles.

Avec cet album, Borgne revient au style de ses débuts qui avait déjà été retrouvé avec les deux premiers volets de la série ; c'est à dire, avec un Black Metal plus atmosphérique, spatial, voire dépressif. Mais gardant toujours un peu de la touche raw qu'il avait adopté, et qui n'est ni lassante, ni monotone.

Dès le premier morceau, « Void Miasma », nous pouvons être trompés par une introduction plutôt calme, mais c'est sans prévenir qu'on se prend une déferlante de violence en pleine face. Une rythmique aussi tranchante qu'un scalpel, un synthétiseur entêtant, une batterie machinale et froide, une guitare tantôt aérienne, lointaine et mélancolique, tantôt pesante, précise et glacée. Dans le morceau suivant, « Eonious Fovus », la langue grecque apporte énormément de relief à la pièce, et ainsi de suite, à chaque piste, une (ou plusieurs) atmosphère différente, pour en fin terminer en beauté sur « L'Odeur De La Mort », final apocalyptique d'une durée totale de plus d'un quart d'heure.
Nous pouvons également noter la participation de Dirge Rep (Djevel, NettleCarrier, ex-Enslaved) pour les paroles d'un morceau, et la présence de Spellgoth (Horna) au chant sur « Abysmal Existence ».


Borgne se joue des conventions, mélangeant les genres et les langues (Anglais, Français, Grec).
Durant la totalité de cet album, nous voyageons au travers d'ambiances diverses et variées, passant par des phases glaciales et cosmiques, malsaines et sinistres, mélancoliques à souhait, et on pourrait même y trouver une touche un peu psyché.

Que vous aimiez déjà Borgne, ou que vous le découvriez ici, vous ne serez pas déçus.


____________
 Réponse rapide
  Page 1 sur 1
Forum Metal - Communauté Metalship :: Forum principal : tous genres confondus :: Critiques (albums, groupes ...)
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet